Grande distribution: les blancs

Je vous ai détaillé hier l’évolution générale des ventes en grande distribution. Voyons quelques cépages emblématiques. Les blancs d’abord.
Le Fendant d’abord. Sur les 9 premiers mois, par rapport à la même période de l’an dernier, il s’est vendu 162′000 litres de Fendant en moins. Une baisse qui correspond à 6.2% des volumes. Les prix n’ont pas baissé dans la même proportion, mais ils ont tout de même légèrement fléchis de 0.4%. Le litre de Fendant s’est donc vendu, en moyenne, à 9,03 francs. Ce qui met la bouteille à 6,77 francs.
Le Johannisberg ensuite. Notre deuxième cépage blanc fait mieux au niveau des volumes puisqu’il s’en est vendu, toujours durant la période sus-mentionnée, 55′000 litres de plus. Par contre, le prix a fléchi, passant à 14.04 francs le litre soit une baisse de 1.6%.  A la bouteille, ce la nous fait tout de même 10,53 francs.
La Petite Arvine, maintenant. Une hausse notable des volumes (+ 95′000 litres soit une augmentation de 44.3%) contrebalancée par une dépréciation de 4.7%. Le prix moyen du litre est désormais de 16,81 francs soit 12,60 francs la bouteille. Pas terrible pour une spécialité censée tirer en avant la viticulture cantonale.
Dernière spécialité blanche sous notre loupe: le Païen / Heida. Une stagnation des volumes à 78′000 litres, soit quatre fois moins que la Petite Arvine. Une baisse du prix moyen de 51 ct par litre (-2.5%). Mais une valeur bien supérieure à celle de toutes les autres spécialités puisque le prix moyen du litre de Païen vendu en grande surface reste à plus de 20 francs (20,28 francs). Soit 15,21 francs la bouteille. A quand le grand bradage ?

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire