Grande distribution: les rouges

Les ventes en grande distribution, sur les 9 premiers mois de l’année, en comparaison de la même période de l’an dernier: chapitre final après les papiers des 22 et 23 décembre.
Je vous ai parlé des principaux cépages, puis des cépages blancs.  Au tour des rouges, maintenant.
Le Pinot Noir a perdu des plumes en termes de volumes: 17′000 litres en moins, soit moins 2,7% des volumes par rapport à l’an dernier. Par contre, on note ici une augmentation réjouissante de 50 ct. par litre (+4%). Ce qui met le litre de Pinot à 13,17 francs (bouteille: 9,87 francs).
La Dôle fait moins bien, puisque ses ventes ont baissé, tant en terme de volume que de prix. Moins 40′000 litres (-1,9%) et un prix qui perd 6 centimes par litre, passant de 11,19 francs à 11,13 francs. Prix moyen d’une bouteille de Dôle en grande distribution: 8,34 francs. Pas terrible pour un produit dont certains disent qu’il est le mieux connu en Suisse alémanique. Connu, peut-être, mais visiblement pas pour sa qualité.
Deux spécialités maintenant. Le Cornalin, d’abord. Les quantités continuent de progresser (+21′000 litres soit 20,4%), mais faut-il s’en réjouir puisque les prix poursuivent leur régression, passant de 18,29 francs à 17,69 francs le litre. Autrement dit, la bouteille de notre rouge vedette s’est vendue à 13,26 francs de moyenne en grande distribution. Pas terrible pour un cépage compliqué..
La situation de l’Humagne Rouge est assez similaire, mais avec des différences plus marquées encore. 72′000 litres de plus pour atteindre des ventes à hauteur de 279′000 litres (+34,9%). Et les prix qui prennent le chemin inverse: Moins 88 centimes par litre soit 15,83 francs le litre… ou 11,87 francs la bouteille.

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire