Amigne 2010 de Romain Papilloud: une bombe

Romain Papilloud, un maître de l'Amgine.

Un repas entre amis dans un restaurant, une carte des vins qui aboutit dans mes mains. A moi de choisir.  Je pointe l’Amigne Grand Cru 2010 de Romain Papilloud à Vétroz. Mon souvenir de ce vin date un peu. Mais il était lumineux. Mon idée de commander ce vin sera-t-elle à la hauteur des attentes de la quinzaine de convives ? Quelques instants de doute, puis une rapide dégustation me rassure.

Cette Amigne (une abeille, donc sèche ou presque sèche) est une merveille, une bombe, dirais-je même. Une robe limpide, dorée mais sans excès, avec quelques reflets verdâtres. Le vin vous saute au nez. Belle palettes d’agrumes avec en tête de liste le zeste de mandarine qu’on attend d’une Amigne qui se respecte. Une touche exotique aussi, style fruit de la passion. Et une nouvelle explosion en bouche, le tout dans l’équilibre. Le fruité est omniprésent, l’acidité et la puissance s’harmonisent. Fin de bouche délicatement tannique et longue à souhait. Du grand art! Bravo!

A l’évocation de ce vin, je me dis que c’est dans cette direction qu’on doit aller avec ce cépage aussi original que rare. A moins qu’on ne souhaite tenter l’aventure du Grain Noble, autre domaine où l’Amigne excelle.

 

 

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire