Huit mesures préconisées par les vignerons suisses

La Fédération suisse de vignerons fait part de ses remèdes pour dynamiser la vente de vins suisses. Les voici…

– Renforcer l’image des vins suisses en maintenant une promotion nationale misant sur l’excellence et le Swissness.

– Dynamiser encore la promotion régionale en obtenant le cofinancement de cette promotion à hauteur de 50% par rapport à la Confédération, cela dès 2013.

– Demander à la grande distribution de jouer pleinement son rôle socio-économique à l’égard de la production suisse, ceci en adéquation avec les valeurs sociales, la proximité et le paysages du terroir suisse souvent utilisés dans ses publicités.

– Reprendre activement les discussions avec le négoce afin d’obtenir une stabilisation du marché, en mettant en place des instruments de marché utiles, tels qu’un observatoire et des potentiels «plafonds limites de classement » à usage régional.

– Apporter un soutien au système d’attribution des contingents tarifaires selon la prestation réalisée sur le marché indigène.

– Faire augmenter les paiements directs aux vignobles en pente et obtenir des aides à l’investissement pour les cultures spéciales, ceci afin de mieux prendre en compte la réalité des coûts de production, dans le cadre de PA 2014-2017.

– Demander aux interprofessions régionales de limiter les quotas de production dans les AOC montrant des stocks pléthoriques.

– Mettre en place une campagne de valorisation non alcoolique (moût, jus de raisin) des vendanges 2012, à l’instar de 2003 et 2003.

Les vignerons demandent du « patriotisme vinicole » aux acteurs de la Grande distribution. Au royaume du profit, cela paraît un tantinet naïf!

 

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire