Chine: Faussaires de Lafite arrêtés

Je l’avais mentionné dans un récent article: la Chine « produit » plus de bouteilles de Château Lafite que le domaine ne peut en produire. Le miracle de la multiplication du vin pourrait bien diminuer. En effet, la Police de Shanghai a annoncé hier qu’elle avait démantelé un réseau de six personnes qui produisaient et vendaient du faux Château Lafite. Lisez plutôt.

Plus de 4000 bouteilles de faux Château Lafite ont été saisies dans des caches dans les districts de Fengxian et de Minhang de la banlieue de Shanghai, a déclaré hier la police, qui estime la valeur de ces marchandises à 10 millions de yuans (1,6 million $ US).
En avril dernier, un informateur avait prévenu la police du district de Fengxiang que du faux Château Lafite était produit par une petite entreprise de ce district.
Le 5 avril, la police a, de concert avec les services de l’industrie et du commerce, effectué une descente dans un local de la commune de Fengcheng, où ont été trouvées des centaines d’étiquettes et bouchons de contrefaçon, ainsi qu’une machine à sceller les bouteilles. Mais le principal suspect, un certain Lei, n’était pas présent sur les lieux, a dit la police.
Dans les caches de M. Lei, dans les districts de Fengxian et de Minhang, la police a confisqué 1 678 bouteilles de faux Château Lafite et 684 bouteilles de Château Margaux, une autre marque de vin de luxe. M. Lei a été arrêté non loin de chez lui .
Selon la police, le suspect a avoué que, depuis avril 2010, son réseau achetait du vin rouge dans les provinces du Hebei et du Shandong ainsi que des bouchons, des étiquettes et des emballages dans les provinces du Guangdong et du Shandong et à Shanghai pour produire du faux Château Lafite dans son entreprise de Fengcheng. Les suspects écoulaient le faux vin dans diverses zones des provinces du Zhejiang, du Jiangsu, de l’Anhui, du Henan, du Shandong, du Fujian, du Jiangxi, du Hubei, du Hunan et dans la région autonome du Guangxi.
La police a trouvé une autre cache de M. Lei, dans laquelle se trouvaient plus de 2000 bouteilles de faux Château Lafite.
Cette affaire de vin français contrefait a été l’une des près de 900 affaires du genre réglées cette année par la police de la ville, a dit Yang Lieyi, directeur adjoint du service des délits commerciaux de la police de Shanghai.
Le directeur Yang a fait savoir hier que la police avait arrêté plus de 1 900 suspects de délits impliquant la propriété intellectuelle au cours des sept premiers mois de l’année, avec des saisies de sommes d’argent illicites et de marchandises contrefaites d’une valeur de près de 300 millions de yuans (47 millions US$).
Le nombre des saisies de faux vêtements, sacs et valises de marque a continué à augmenter ces deux dernières années en dépit d’une série de mesures énergiques, a souligné M. Yang.

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire