La vigne progresse aux Pays-Bas

Grâce à l’arrivée de cépages hybrides – Johanniter et Solaris notamment – les surfaces de vignes ont été multipliées par six aux Pays-Bas.  Bon, tout cela reste modeste puisqu’on est passé de 36 ha en 2003 à 165 ha en 2011. Mais ces cépages qui résistent bien mieux aux maladies, au mildiou notamment, et qui mûrissent plus facilement, encouragent certains à se lancer dans la viticulture.  Ajoutez-y le phénomène de réchauffement climatique qui tend à favoriser un exode septentrional des ceps et vous comprendrez que le phénomène ne touche pas que les Pays-Bas.

Pour en savoir plus: l’article du Parisien 

Les ceps de vignes vont-ils remplacer les tulipes ? On n’en est pas encore là.

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire