Vendanges 2012: pour le début de l’automne.

Quand vendangera-t-on cette année en Valais ? Les premiers contrôles de maturité effectués par l’Etat du Valais permettent de dégager une première tendance: à première vue, on se situe dans les mêmes normes qu’en 2009. Or, cette année-là, l’ouverture officielle avait été fixée au 21 septembre. Mais il faut bien sûr rester très prudents, puisque les conditions climatiques des trois semaines qui resteraient influenceront encore considérablement la progression de la maturité. Rappelons aussi que j’ai bien parlé de l’ouverture officielle mais que les premiers coups de sécateurs sont généralement donnés deux semaines plus tôt.  Mais voyons plutôt cela par les chiffres pour les principaux cépages courants.

Le chasselas, d’abord. Le 28 août, la teneur en sucre moyenne se situait à 65,1° Oechslé. Avec des écarts tout de même significatifs: 55,5° sur les hauts de Leytron (Champlan) et 72,4° Oechslé à Salquenen (Schampitroz). L’acidité totale moyenne est à 7 g/l.

Le sylvaner, ensuite. Une teneur en sucre moyenne de 72,6° Oechslé  avec un minimum de 64,5° Oechslé à Leytron (Chauffisse) et un maximum de 81,6° à Châteauneuf. L’acidité totale moyenne est de 8,6 g/l-

Le pinot noir maintenant: Une teneur en sucre moyenne de 75,6° Oechslé, un minimum mesuré à 64,5° sur les hauteurs de Visperterminen (890 m) ou de 65,4 sur le coteau (Schanderang) de Salquenen (723 m). Acidité totale de 10,3 g/l.

Le gamay, enfin. La moyenne est située à 73,1° Oechslé. Des écarts très importants entre les parcelles test. Au lieu-dit Peuti, au-dessus de Leytron (720 m) un petit 52,1° Oechslé alors qu’on enregistre déjà 94,6° Oechslé à Châteauneuf.  Et l’acidité ? La moyenne se situe à 11,8 g/l.

Rappelons qu’en 2011, on était bien plus en avance (comparaison sur les teneurs en sucre): 75,7 Oechslé en 2011 contre 65,1 cette année pour le chasselas et 92,9 Oechslé contre 75,6 pour le pinot noir. L’an dernier, l’ouverture officielle avait été fixée au 7 septembre.

Une dernière comparaison avec la bien plus tardive année 2010 (ouverture officielle le 30 septembre). 61,8 Oechslé en 2010 pour le chasselas contre 65,1 cette année. Et 73,6 Oechlé pour le pinot noir contre 75,6 cette année.

Rappelons que ces résultats sont le fruits d’un échantillonnage établi en fonction d’une distribution régionale représentative et pour des rendements correspondant aux quotas fixés.

La teneur en sucre des pinots noirs est pour l’instant de 75,6° Oechslé.

 

 

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire