Chiche millésime en France

En France, la récolte 2012 risque bien d’être « exceptionnellement basse », le plus faible volume encavé depuis deux décennies. On estime que par rapport à l’an dernier, il manquera 8,5 millions d’hectolitres (850 millions de litres). A titre de comparaison, la récolte valaisanne voisine, bon an, mal an, les 40 millions de litres.
Ce résultat est dû à des conditions climatiques difficiles, avec du gel et de la grêle notamment. A noter que les professionnels estiment par ailleurs que « le millésime s’annonce prometteur ».

Pour en savoir plus: l’article du Figaro.fr: cliquer sur ce lien

Et chez nous? me direz-vous. Les conditions ont aussi été difficiles. En Valais, le gel a frappé au printemps, la lutte contre les maladies fongiques a nécessité des soins de tous les instants. Sans oublier la coulure …. Bref, on ne devrait pas assister à la récolte du siècle. En tout cas pas en quantité, même si, par la grâce de la globalisation des acquits dont il faudra bien parler une fois, certains pourraient être tentés de combler quelque peu les pertes. La baisse des droits de production décidée par l’Interprofession devrait tout de même avoir un (petit) effet pour les cépages les plus plantés. Quant à la qualité, elle sera sûrement très bonne …. chez les  producteurs soigneux de leurs vignes. Une année de vigneron avant tout, donc!

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire