Blocage-financement: satisfaction, scepticisme et pain sur la planche

Le Grand Conseil l’a décidé: Jean-Michel Cina va devoir mettre sur pied un blocage-financement pour la filière vitivinicole. Du côté de l’Interprofession, les familles ont réclamé avec une belle unité ce cautionnement par l’Etat qui, en cas de faillite, recevra des stocks de vins à commercialiser. Mais quelques voix s’élèvent pour regretter cette décision. Et du côté de l’Etat, on s’attend à un travail de mise en place fort conséquent. Un travail qui demandera aussi du temps. Peut-être trop pour certains ….

Diego Mathier: le vigneron de l’année 2011 est très sceptique quant à l’introcution du blocage-financement. Pour lui, les vins de valeur n’ont pas besoin de subventionnement. La mesure est donc nuisible à l’image de nos crus.

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire