Deux premières dans le vignoble valaisan

J’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, d’en faire une estimation très proche de la réalité… Cette fois les chiffres sont précis: le vignoble valaisan a perdu 25,1 ha entre les vendanges 2011 et les vendanges 2012. Ce qui fait que, pour la première fois depuis des décennies, le Valais passe en-dessous des 5000 ha de vignes, avec exactement  4975,8 ha.

Autre grande première: le Chasselas (Fendant) qui couvrait plus de 1850 ha en 1991, passe sous la barre des 1000 ha aux vendanges 2012. On en dénombre plus désormais que 993,6 ha (moins 20 ha entre 2011 et 2012, moins 117 ha en cinq ans). Une baisse inéluctable qui ne devrait pas s’infléchir au vu des prix pratiqués pour les récoltes de chasselas (2,50 fr le kilo en 2012 dans beaucoup de caves).

Le Chasselas, un cépage en perte de vitesse.

Le Chasselas, un cépage en perte de vitesse.

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire