Sélection des vins du Valais: les Cornalins

Après les Petites Arvines (voir dernier article), voici la liste des Cornalins médaillés d’or à la sélection des vins du Valais, session de printemps. Vu la date du concours, on constatera que ce sont des vins du millésime 2011 qui ont été récompensés.

Cornalin 2011
Charles Bonvin Fils à Sion

Cornalin Valais d’Or 2012
Maurice Gay à Chamoson

Cornalin Vin du Valais 2012
Nouveau St-Clément (Clément Lamon) à Flanthey

Cornalin Adrian Mathier 2011
Adrian Mathier Nouveau Salquenen

Cornalin Clos des Montzuettes 2011
Domaine Montzuettes (Ch-André Lamon) à Flanthey

Cornalin de Vétroz 2012
Cave Chantevigne (Raphaël Vergères) à Vétroz

Cornalin Dom. de St-Théodule 2011
Gérald Besse à Martigny-Croix

Cornalin Réserve 2011
Jean-René Germanier à Vétroz

 

Charles-André Lamon: un spécialiste reconnu du Cornalin

Charles-André Lamon: un spécialiste reconnu du Cornalin

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.

6 Responses to “Sélection des vins du Valais: les Cornalins”

  1. Rausis Christian | 28 juin 2013 at 7 h 32 min #

    Parmi les médailles d’or, je n’ai dégusté que le Cornalin Clos des Montzuettes 2011 que j’ai adoré et encavé. Par contre, j’ai vérifié dans la sélection http://www.lesvinsduvalais.ch/encaveur/selection-vins-valais.html et constaté que le Carmin des Pierres Cornalin fût de chêne 2011 obtenait la médaille d’argent. Ces 3 dernières semaines, j’ai pu apprécié 2bt de ce merveilleux breuvage qui mérite (pour moi et les personnnes avec lesquelles je l’ai dégusté) assurément une médaille d’or (encavé également). On l’avait ouvert quelques heures à l’avance pour laisser le temps au fruit très pur de se révéler.
    Comment se passe la sélection, ouvre-t-on les bt à l’avance est-ce que tous les membres du jury goûtent tous les vins, procède-t-on à une analyse statistique, est-ce que les mêmes vins seront représentés à la session d’automne…

  2. Rausis Christian | 1 juillet 2013 at 7 h 40 min #

    Bon, puisque je n’ai pas de réponse, je reposerai une question : Quel est le pourcentage des vins ayant obtenu des médailles ?

  3. Christophe Venetz | 1 juillet 2013 at 13 h 35 min #

    J’ai le plaisir de faire partie du jury des Sélections Vins du Valais. Je me permets donc de répondre à quelques questions, mais avec deux remarques préliminaires fondamentales: LA DÉGUSTATION N’EST PAS UNE SCIENCE EXACTE et AUCUN MEMBRE DU JURY N’A LA PRÉTENTION D’ÊTRE INFAILLIBLE.
    – Chaque vin présenté est dégusté individuellement par une table composée d’un chef de table et de 4 dégustateurs. Les vins sont dégustés à l’aveugle et dans le silence. Chacune des 5 personnes de la table pointe le vin selon le barème officiel de l’OIV de 100 point.
    – Après la dégustation de chaque vin, le chef de table donne la note moyenne que le vin a obtenue. S’il constate des écarts importants dans la notation des vins (en général plus de 10 points) ou si 3 ou 4 personnes accordent une médaille d’or, mais que la moyenne se situe en dessous de cette médaille d’or, il soumet le vin à la discussion et invite les jurés à corriger ou confirmer leur jugement.
    – Les médailles d’or sont attribués aux vins ayant obtenu une moyenne de 89 points et plus. Médaille d’argent en principe entre 85 et 89 points, mais lire le point suivant:
    – La Sélection Vins du Valais est organisée selon les normes de l’OIV et de l’UIEO. D’après ces normes, au maximum 30% des vins dégustés peuvent être médaillés (total or et argent). Si le nombre de médailles attribuées par les jurés dépasse ce quota, on ne retient que les meilleures notes jusqu’à cette limite de 30% .
    – Les vins ne sont pas ouverts des heures à l’avance. Mais les jurés prennent suffisamment de temps pour évaluer des vins qui se montrent un peu fermés. En aérant bien le verre, on peut rapidement voir si un vin peut s’ouvrir.
    – Chaque table déguste 12 à 15 vins d’affilée, puis s’octroie une pause d’un quart d’heure. Le nombre de vins dégustés par journée est d’environ 40.
    – C’est le libre choix de chaque producteur de représenter un vin à la session d’automne.
    Pour conclure: il se peut qu’une table passe à coté d’une médaille d’or. Cela peut parfois dépendre de sa place dans la série: s’il se trouve par hasard après 2 vins canons, par exemple. Mais ça ne me semble pas trop grave, car en fin de compte, le vrai amateur ne devrait pas boire de l’or, mais un cru qui LUI fait plaisir.

  4. Rausis Christian | 1 juillet 2013 at 22 h 25 min #

    Merci pour tous ces éclaircissements. J’ai beaucoup apprécié le préambule et la remarque finale.
    Personne n’est infaillible et les perceptions peuvent changer si dans une série il déguste un vin très puissant suivi d’un autre qui est fermé ou qui a un style plus dans la finesse.
    Pour les vins fermés, cela me rappelle justement le passage chez Claudy Clavien lors des caves ouvertes du mois de mai, où il nous avait fait déguster son Pinot noir élevé en fût de chêne. A l’ouverture de la bouteille, le boisé prédominait et cachait le fruit, même après aération dans le verre. Il l’a carafé et là c’était un autre vin qui s’offrait à nous avec ses beaux arômes fruités.
    Ceci dit si sur 900 vins près de 300 obtiennent une médaille cela fait quand même beaucoup. Il me semble qu’un taux de 10% donnerait plus de valeur aux médailles.

    • Bagnoud Paul | 2 juillet 2013 at 13 h 04 min #

      Merci de publier ces listes. D’accord avec vous messieurs, et de loin pas tous les producteurs n’envoient d’échantillon,
      mais, Christian, c’est 30 % maximum (!!!) donc 300 sur 1000 dans les bons millésimes, et 8-12 % pour les médailles d’or, si je ne fais erreur
      Cela écrit, les barriqués semblent jouer dans la même catégorie que les non-boisés.

      • Rausis Christian | 3 juillet 2013 at 10 h 23 min #

        Dans la belle page du Nouvelliste, j’ai compté 286 médailles sur 917 vins, soit du 31,18 % !!!!! C’est quand même une belle distribution.

Laisser un commentaire