Négociants ou vignerons-encaveurs ?

Lorsqu’on parle de viticulture, le commun des mortels a souvent de la peine à comprendre de quoi l’on parle. Tentative (simplifiée) d’explications…

En terme d’encavage, on a deux grandes catégories: les commerces de vins (qui achètent tout ou partie de ce qu’ils encavent) et les vignerons-encaveurs qui n’encavent que leur propre production (à peu de choses près).

Pour se rendre compte de ce que pèsent les uns et les autres, quelques chiffres tirées des vendanges 2012.

Nombre de commerces de vins: 86
Nombre de vignerons-encaveurs: 412

Nombre de litres produits par les commerces: 30 millions
Nombre de litres produits par les vignerons-encaveurs: 7,6 millions

Une simple division donne un taille moyenne des uns et des autres…
Production moyenne d’un des 86 commerces: 350’000 litres
Production moyenne d’un des 412 vignerons-encaveurs; 18’500 litres

En moyenne, un négoce (commerce de vin) pèse le poids de près de 19 encaveurs.

A noter que dans chaque groupe, on trouve des différences notables entre petits et grands….

Taillefer2

 

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire