Trois jolis vins…

Bu trois jolis vins…

Le droit d’aînesse, d’abord, pour l’assemblage « Etats d’Ame » 2000 de Claudy Clavien, d’abord. Un vin dont la couleur a bien tenu, avec tout de même une petite nuance brune, mais encore une belle teinte foncée. Le nez est très expressif, sur des arômes tertiaires dominants, épices, chocolat, sur un trame de fruits noirs. Des arômes qui se confirment dans une bouche agréablement digeste, bien équilibrée et de belle tenue. Les tannins sont fondus et souples.  Un bel exemple de vieillissement harmonieux.

Un joli assemblage qui a su résister au temps.

Un joli assemblage qui a su résister au temps.

Deux vins de la gamme Chandra Kurt de Provins ensuite.  La petite arvine 2012, d’abord. Une robe d’un jaune assez prononcé, qui fait penser aux agrumes mûrs. Et les voilà au nez, bien présents. La prise en bouche est très ample, avec des agrumes, des fruits exotiques, une petite touche épicée aussi. La fraîcheur vient soutenir ce cru harmonieux et féminin. La salinité finale vient soutenir l’ensemble pour une belle finale, assez longue.

Le Diolinoir 2012, pour terminer. Une robe superbe, d’un rouge très profond, violacé, presque noir. Le nez est très expressif, sur le fruit et encore sur le fruit. De la mûre, du cassis, de la cerise noire, tant au nez qu’en bouche. L’attaque est très ronde, soyeuse, puis le vin se virilise avec des tannins encore solides. Un vin qui mérite bien sûr deux ou trois ans de bouteille, mais qui se laisse déjà bien boire.

Rappelons que la collection Chandra Kurt est vendue à un prix fort correct. Aucun vin au-dessous de 20 fr. Un très bon rapport prix-qualité, il faut bien le dire.

 

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire