Le paiement 2013 chez Caves Orsat

Caves Orsat a choisi de jouer la transparence. Les prix de la vendange sont connus, de leurs fournisseurs, mais pas seulement. Voici donc le barème de paiement pour cette vendange 2013. Mais avant cela, une petite explication.

L’an dernier, Orsat a repris nombre de fournisseurs abandonnés par leurs habituels encaveurs. Mais trop souvent, la grande cave octodurienne a dû se contenter des apports de vins courants. Alors que le ratio cantonal est de 69% de cépages courants (pinot – gamay – chasselas) pour 31% de spécialités, la nouvelle donne a été de 79 – 21 pour Caves Orsat.

Désireux de stimuler les apports de spécialités, Caves Orsat a donc choisi de payer les cépages courants en fonction de la proportion de l’apport des raisins plus recherchés. Pour les vins courants, un prix minimal garanti correspondant à la partie inférieure de la fourchette de prix recommandé par l’IVV (2,60 pour le chasselas – 2,80 pour le gamay et le pinot). Une somme qui s’étoffera en fonction de la quantité et de la proportion de spécialités. Avec en plus un prix minimal garanti pour les producteurs fournissant 50% ou plus de spécialités.

Je vous laisse cliquer sur les photos pour les agrandir et vous faire une idée plus précise de l’échelle de paiement de Caves Orsat.Orsat 2

Orsat 1

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.

One Response to “Le paiement 2013 chez Caves Orsat”

  1. Arlettaz Georges | 19 octobre 2013 at 19 h 43 min #

    Messieurs,

    Une remarque concernant la récolte du cépage Heida 2013. Aucune trace de pourriture, une petite
    quantité qui aurai supporté facilement une semaine supplémentaire de maturité. Nous regrettons la
    visite de vos collaborateurs dans notre vignoble afin de mieux fixer la date de réception de ce cépage.
    Messieurs, recevez nos meilleurs salutations.

Laisser un commentaire