Lu et bu…

Bon, commençons par le meilleur…

Bu ce jour le Merlot 2011 de Fabienne Constantin-Comby à Chamoson (Domaine du Crêtacombe). Très belle robe d’un rouge très sombre. Un nez bien expressif, qui laisse augurer de la suite, avec des fruits noirs, une touche de lierre assez typique. On retrouve le tout dans une bouche très agréablement fraîche, dynamique, et d’une texture très agréable. Une finale aux tannins harmonieux. Un vin bien agréable que je goûtais pour la première fois.

Merlot

Lu un article du Monde traitant de l’usage de l’Enomatic pour les Grands Crus français. Alors, génial démocratisation du produit désormais commercialisé au déci ou scandaleuse pratique comme le pense un sommelier (C’est une hérésie, ça matraque les vins et leurs nuances !).  A vous de vous en faire une idée en lisant l’article… et en goûtant et comparant avec nos modestes crus, puisque la pratique est bien répandue chez nous. Mais c’est vrai que l’on y trouve généralement des vins jeunes.  Lien pour lire l’article. 

Enomatic

Et lu aussi les péripéties du fameux Rudy Kurniawan qui a des années durant « bricolé » de vrais faux Grands Crus. Mais lui ne s’est pas contenté de mettre du Fendant à deux balles dans du Saint-Saphorin, puisqu’il s’est attaqué à Romanée Conti ou Pétrus. Avec les bonnes années des ventes de plus de 10’000 bouteilles. Il risque bien de boire plus d’eau que de vin dans les années à venir puisqu’il encourt une peine pouvant aller jusqu’à 40 ans de prison. Lien pour lire l’article

Rudy Kurniawan

Rudy Kurniawan

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire