Chiffres (3): les baisses par cépage

Petite récolte 2013, on l’a dit et redit. Qui suit une récolte 2012 déjà pas très généreuse. Voici les baisses enregistrées pour les principaux cépages.

Comparaison 2012-2013

Chasselas: – 943’000 litres (-10% par rapport à 2012)
Sylvaner: – 152’000 litres (-7%)
Petite Arvine: – 297’000 litres (-21%)
Païen/Heida: – 26’000 litres (-3%)

Pinot noir: – 1’586’000 litres (-14%)
Gamay: – 892’000 litres (-20%)
Humagne rge:- 14’000 litres (-1%)
Syrah: – 114’000 litres (-10%)
Cornalin: – 180’000 litres (-20%)

Comparaison Moyenne décennale – 2013

Chasselas: -1’718’000 litres (-17%)
Sylvaner: – 117’000 litres (-5,6%)
Petite Arvine: – 89’000 litres (-7,6%)
Païen/Heida: + ????? litres (+?? %)*
Il y a une erreur dans le rapport concernant la moyenne décennale du Païen.
Augmentation, il y a, mais elle devrait se situer à hauteur de 50% (à vue de nez)
N’ayant pas les chiffres précis de 2003, j’ai fait la moyennes des 10 années précédentes en doublant 2004.
On arrive alors à 479’000 litres de Païen. Les 767’000 litres de 2013 correspondent donc à une progression de 288’000 litres (+60%)
Si je prends la moyenne décennale de 2004 à 2013, j’arrive à 530’000 litres. Progression 2013: +247’000 litres (+47%)

Pinot noir: – 3’327’000 litres (-25%)
Gamay: – 2’012’000 litres (-35%)
Syrah: – 166’000 litres (-13,7%)
Humagne rge: +127’000 litres (+12%)
Cornalin: -16’000 litres (-2%)

Vous le constatez, on a quelques chiffres étonnants, notamment pour le Païen ou pour l’Humagne rouge. Erreur de calcul ? Non, ces comparaisons à la moyenne décennale intègrent un paramètre dont il faut tenir compte. Il s’est planté une quantité de Païen/Heida/Savagnin blanc ces dernières années. C’est aussi valable dans une moindre mesure avec l’Humagne rouge. Et dans le sens inverse, les surfaces de Chasselas ou de Pinot noir ont bien diminué.

Exemples chiffrés: en 2008, soit au milieu de la fourchette de dix ans considérée, on avait 75,2 ha de Païen contre 97,5 ha en 2012 (les chiffres de 2013 ne sont pas disponibles). Pour le Pinot noir, on est passé de 1713 ha en 2008 à 1624 ha aux vendanges 2012… Ceci explique aussi cela.

Savagnin blanc, un cépage qui a la cote en Valais

Savagnin blanc, un cépage qui a la cote en Valais (Païen ou Heida)

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire