Constellation…

Nouvelle raison sociale: Château Constellation SA.
Nouveau but: L’exploitation d’un commerce de raisins, de moûts, de vins, de spiritueux, de bières, de distillés et de toutes autres boissons alcooliques ou non ainsi que la vente de franchises;
la société peut également acheter et vendre tous produits agricoles (cf. statuts pour but complet).
Nouvelles communications: Communication aux actionnaires: convocation à l’assemblée générale par un avis inséré dans la FOSC ou par lettre recommandée et toute autre communication par écrit ou par courriel.
Personne(s) et signature(s) radiée(s): Ebiner, Alphonse, de Sion et Blatten, à Champlan (Grimisuat), administrateur unique, avec signature individuelle.
Inscription ou modification de personne(s): Thiéry, Claude, ressortissant français, à Salgesch, administrateur, avec signature collective à deux;
Fumeaux, Charles Albert, de Conthey, à Conthey, président, avec signature collective à deux

J’ai bien l’impression que Dominique Giroud la joue à nouveau borderline. Si, comme je le suppute, il va jouer avec le nom de sa société pour faire apparaître le mot « Château » sur son étiquette principale (Exemple: Cornalin – Château Constellation SA), il s’expose à mon sens à quelques nouveau ennuis, comparables à ceux de Château Muzot déjà relatés sur ce blog. Je ne vois pas comment on pourrait laisser passer cette grossière ruse pour contourner la loi. Il s’agirait évidemment d’une tromperie pour le consommateur qui croira à coup sûr à un vin de château, autrement dit, à la production d’un domaine contigu au dit Château.

On se réjouit de voir s’il osera !

 

giroud-vins-original2

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.

5 Responses to “Constellation…”

  1. Rausis Christian | 9 avril 2014 at 10 h 26 min #

    Constellation rime avec consternation.
    constellation, s
    nf pléiade, smala, clan, horde, tribu, groupe, caste, sagittaire, comité

  2. Manfrino Ariane | 9 avril 2014 at 13 h 33 min #

    J’ai l’impression que c’est la fuite en avant…….

  3. Christophe Roch | 9 avril 2014 at 16 h 36 min #

    En définitive je me pose la question du réel intérêt de telles informations si ce n’est d’entretenir une affaire qui a réussit à ce jour
    à expliquer à la majorité des consommateurs que le vin A pouvait être « mélangé » à d’autres vins tout en restant du vin A … qu’avec une PME on peut tout de même avoir des comptes au Bahamas sans aucuns soucis … Que nos politiciens les plus conservateurs sont assez « libéral-radical » dans la gestion des biens privés …
    en conclusion pour une fois Paul je ne te rejoins pas vraiment dans cette démarche qui n’amène rien de nouveau si ce n’est de remuer la beuze qui sèche. … amitiés

    • Paul Vetter | 11 avril 2014 at 20 h 22 min #

      Ben oui, on n’est pas d’accord… On va s’en remettre ! Une telle info peut toutefois rendre attentifs ceux qui devront l’être.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Maladresse ou provocation ? | Valais du Vin - 17 avril 2014

    […] Ceci dit, je m’étonne, dans le contexte actuel de le retrouver comme nouveau représentant du GENI (Groupement des encaveurs négociants indépendants) à la Commission Qualité de l’Interprofession de la vigne et du vin.  Dans le contexte actuel, cela confine (mot choisi) soit à la maladresse, soit à la provocation. Car Charles-Albert Fumeaux est aussi le nouveau patron de Château Constellation (voir article concernant cette société). […]

Laisser un commentaire