Weinseller 2014

Cette année, il est publié en français également. Il, c’est le Weinseller ou Guide des vins de Chandra Kurt. Un guide qui a la particularité de présenter des vins vendus pour la plupart à moins de 20 francs en supermarché.

weinseller

J’aime bien Chandra Kurt, j’apprécie ses compétences et partage généralement ses jugements. Mais ici, j’ai un peu de peine à me prononcer. Je ne connais que certains des vins valaisans proposés. J’avoue que certaines notes me laissent un peu sceptique. Que veut dire une note de 17 points dans ce contexte ? Je l’ignore. Disons que c’est mieux que 15 ou 16. Mais dans l’absolu, que faut-il en penser. Déjà que j’ai de la peine en général avec toutes les notes que l’on attribue, puisqu’il me semble que vin et mathématique ont de la peine à faire la paire.

Plutôt que de parler des jugements, je m’arrêterai sur le choix proposé . Une précision, d’abord. Ce sont les chaînes de supermarché qui procèdent au choix des vins dégustés ensuite par la journaliste alémanique. Au total, 527 vins ont été notés. La Suisse n’est pas la plus représentée. On trouve 162 vins italiens, 139 crus suisses, 103 français, 80 espagnols, 27 vins américains, 13 chiliens et 12 autrichiens.

Un ou deux exemples de détail pour le Valais. Chez Aldi, on repère un Fendant et un Chardonnay de Caves Orsat pour les blancs, un Oeil-de-Perdrix (Cave Belmur), une Dôle et une Syrah (Caves Orsat) et un Pinot noir (Cave Belmur). A noter que cette Cave Belmur est basée à Perroy et appartient (sauf erreur de ma part) au groupe Garnier.

Du côté de Manor, on découvre une Amigne de Jean-René Germanier à Vétroz, l’assemblage blanc Hurlevent de la cave Les fils de Charles Favre et la Petite Arvine Stockalper de Provins pour les blancs. On classera dans les valaisans l’Oeil-de-Perdrix des Evouettes des Grognuz. Côté rouges, c’est un peu plus fourni avec le Gally de Jean-René Germanier, le Favi des Fils de Charles Favre, l’Humagne rouge Stockalper de Provins, le Tourmentin de Rouvinez Vins et le Cornalin de Jean-René Germanier.  Et pour se faire une idée des cotations: 16 points pour le Gally, 17,25 pour le Tourmentin.

Si vous voulez goûter un cru étranger, j’ai repéré un cru italien (Epicurio primitivo di Manduria 2012) vendu à 8,95 fr chez Denner auquel ont été attribués 18 points.  A ce prix-là, on ne risque rien de tester. Et cela pourrait donner une bonne idée de ce guide.

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.

One Response to “Weinseller 2014”

  1. Paul Bagnoud | 4 mai 2014 at 20 h 29 min #

    A mon sens, ce Primitivo est un vin-médecin. Bons goûts, mais trop de tout !

Laisser un commentaire