Bruxelles: quatre vins au sommet

Les vins valaisans ont obtenu 4 Grandes médailles d’or au Mondial de Bruxelles 2014. Quatre vins qui ont donc obtenu une note supérieure ou égale à 92,5 points sur 100. Dans le lot, deux vins de Rouvinez Vins à Sierre, l’un pour la Trémaille 2012, l’autre pour le Coeur de Domaine blanc 2012. Un résultat assez exceptionnel. Deux autres caves complètent ce brillant palmarès: Philippe Varone Vins avec son Clos de Châteauneuf barrique rouge 2009 et la Cave Maurice Gay à Chamoson avec la Petite Arvine Valais d’or 2013.

Les vins du Valais ont en outre placés 7 autres vins sur la deuxième marche, celle des médailles d’or (notes comprises entre 87 et 92,4 points).

Dominique Rouvinez: l'Humagne rouge du Domaien Ardévaz est en or

Dominique Rouvinez: 2 grandes médailles d’or et un coup de chapeau.

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.

2 Responses to “Bruxelles: quatre vins au sommet”

  1. Rausis Christian | 15 mai 2014 at 11 h 07 min #

    Je constate que la Petite Arvine de Chamoson 2012 de Giroud Vin SA et la petite arvine Bibacchus 2013 ont une médaille d’or.
    http://www.concoursmondial.com/resultats-13144.html

    De quoi relativiser la valeur de ces concours !

    • Paul Vetter | 15 mai 2014 at 19 h 54 min #

      C’est vrai. D’ailleurs, je n’ai parlé que des Grandes Médailles d’Or. J’ai goûté la Trémaille primée (remarquable) et j’ai aussi beaucoup aimé Le Coeur de Domaine Blanc. A noter qu’à Bruxelles, on a déjà une médaille d’or à 87 points. Ce n’est pas le cas dans d’autres concours.J’ai jeté un oeil sur les résultats. Il y a près de 750 médailles d’or qui viennent derrière la grosse septantaine de Grandes médailles d’or.
      Et j’avoue que je me méfie d’un concours gigantesque où l’on déguste plus de 8000 vins. Un concours qui, si mes souvenirs sont bons, est sorti des rendez-vous bénéficiant du double patronage OIV-USOE parce qu’il ne tenait pas à respecter les règles de répartition des médailles.

Répondre à Paul Vetter Click here to cancel reply.