Le vin de la semaine: Petite Arvine 2013…

oui, Petite arvine 2013, mais pas n’importe laquelle. Celle du Domaine du Grand-Brûlé à Leytron, propriété de l’Etat du Valais, Un arvine très régulière au fil des ans, mais qui atteint une forme d’apogée avec ce millésime. De l’art, du grand art.

Le vin est dense, d’une belle richesse. Avec, tant au nez qu’en bouche, un fruité intense, sur le pamplemousse, avec aussi une touche de glycine. Mais cette richesse est parfaitement balancée par une belle, une magnifique acidité rafraîchissante. Ajoutez à cela la note iodée finale et vous saliverez déjà en pensant à un plat de fruits de mer ou un poisson noble. Mais elle fera aussi votre bonheur avec un fromage d’alpage qui a su passer quelques mois à la cave.

Voici le texte du sujet video…

L’arvine, c’est le cépage roi du Valais. Et c’est aussi le cas à l’Etat du Valais, dans le magnifique vignoble du Grand-Brûlé à Leytron. 12000 mètres carrés y ont été planté en arvine entre 1986 et 2006. La moitié des ceps sont issus de la fameuse Sélection Valais, un patrimoine végétal de haute qualité.

Dans ce terroir d’alluvions calcaire, au bas du cône de la Losentze, la cave de l’Etat vise des rendements de 800 grammes au mètre. Mais en 2013, la nature n’en a fait qu’à sa tête et la récolte fut inférieure à 500 grammes. La maturité était idéale, autour de 100 Oechslé.

Le Caviste Eddy Dorsaz vinifie sa Petite Arvine en cuves inox. Une vinification assez traditionnelle, avec un travail de remontage des lies pour donner du gras, et une seule fermentation pour conserver une acidité équilibrante. La mise en bouteille n’intervient qu’au début juin.

La Petite Arvine du Grand-Brûlé est le vin phare présenté lors des réceptions du Conseil d’Etat. Mais rassurez-vous: même dans une année de faible production, il en reste pour la clientèle privée.. Et ce millésime 2013 en vaut vraiment la peine.

 

Arvine Grand-Brûlé 2

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire