Tannat de la Siseranche

J’aime bien les cépages du sud, qui donnent des vins souvent corsés et tanniques, avec de beaux fruités mûrs. J’aime notamment le Madiran, un vin qui en donne ! C’est donc avec autant de plaisir que de curiosité que j’ai dégusté ce midi le Tannat 2010 de la Cave la Siseranche à Chamoson. Belle expérience.

TannatLa robe est très foncée, avec des reflets violine. Très attractive, donc. Le nez est expressif, avec des fruits noirs bien sûr, mais aussi des épices bien présentes.
La bouche ne déçoit pas. De la maturité, mais pas de sucrosité indésirable (comme c’est trop souvent le cas des vins méridionaux qui veulent aguicher le chaland). On navigue entre le pruneau d’Agen, la mûre, la cerise noire. Le tout finement épicé. Les tannins sont solides, mais agréablement arrondis. Le tout équilibré par une magnifique acidité. Un vin comme je les aime, un de ceux qui apprécient le filet d’agneau.

 

Maurice Giroud, le patron de la Siseranche, qui n’a rien à voir avec son malheureusement célèbre homonyme, a introduit le Tannat dans son vignoble en 1990. C’est donc un vin issu de vignes à maturité que l’on a pu goûter.

Le Tannat est un cépage du Sud-Ouest de la France, au Sud de Bordeaux, au pied des Pyrénées. Madiran est considéré comme son berceau. Mais on en trouve aussi dans le Languedoc et en Provence. On considère généralement que « ce cépage permet d’élaborer des vins rouges de qualité, puissants, charpentés et aptes au vieillissement. »

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire