A comme Arvine (2)

Le cépage – la vigne
On repère assez facilement un vigne d’arvine. Son bourgeonnement est jaunâtre et sa robe d’un vert tendre qui perdure jusqu’à l’arrière-automne.
Ce cépage fait preuve de beaucoup de sensibilité. Il supporte mal les résidus d’herbicides. Les rameaux sont plutôt grêles et débourrent tôt. Ils craignent alors le vent qui peut produire de grosses casses. Il faut donc les palisser rapidement. L’arvine n’aime pas avoir soif. Si elles manquent d’eau, les baies s’enferrent. Les ceps, malgré les années qui passent, restent plutôt frêles. Ajoutez-y une sensibilité au mildiou et à la pourriture en fin de maturation et le tableau sera assez complet.
A l’heure de la récolte, le vigneron doit soigneusement choisir la date de vendange. Il attendra pour couper les grappes que les premières baies « caillent », qu’elles prennent la teinte brunâtre caractéristique du botrytis. Fréquemment, les vignerons vendangent leurs arvines en plusieurs passages, ne choisissant que les grappes caillées à chaque fois. Et là, les arômes se révèlent au mieux…

Les Petites Arvines que j’aime
Impossible bien sûr de donner une liste exhaustive d’encaveurs spécialistes de l’arvine. A défaut, voici quelques valeurs sûres…

Petite Arvine du Domaine du Grand-Brûlé

Petite Arvine du Domaine du Grand-Brûlé

Gérald Besse à Martigny-Combe
Marie-Thérèse Chappaz à Fully
Philippe et Véronyc Mettaz à Fully
Yvon et Claudine Roduit à Fully
Gérard Dorsaz à Fully
Benoît Dorsaz à Fully
Philippe Darioli à Martigny
Mike et John Favre à St-Pierre-de-Clages
Domaine du Grand-Brûlé à Leytron
Gilbert Devayes à Leytron
Philippoz Frères à Leytron
Maurice Zufferey à Sierre
Robert Taramarcaz à Sierre

Ce sont là des caves dont j’ai goûté régulièrement la Petite Arvine (ou les …). Bien d’autres bouteilles m’ont encore séduit. Vous les trouverez en passant par la rubrique recherche de ce blog. Plusieurs d’entre elles ont notamment été présentées dans la rubrique « vin de la semaine ».

A noter encore qu’en vin surmaturé, Marie-Thérèse Chappaz, Benoît Dorsaz, , Gérald Besse, Gérard Dorsaz et Philippe Darioli produisent régulièrement de très grands Grains Nobles de Petite Arvine.

 

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire