Estimation de récolte: maigre pinot

L’Office cantonal de la viticulture a publié la semaine dernière sa première estimation de la récolte. Les chiffres – il s’agit d’un sondage et donc d’une estimation moyenne – sont assez intéressants. Surtout en comparaison du petit millésime 2013, très inférieur à la moyenne décennale. Jugez-en plutôt…

Pour le Pinot noir, on a dénombré cette année 7,3 grappes par cep contre 7,5 l’an dernier. Ces grappes sont par contre un peu plus lourdes: 148 gr. cette année contre 132 gr un an plus tôt. La récolte par cep serait donc un peu plus conséquente cette année, avec 1080 gr/cep contre 990 gr/cep l’an dernier. Ceci avant tout travail de dégrappage, bien sûr.

Pour le Chasselas, on a les chiffres suivants 5,8 grappes/cep (2014) contre 6,3 grappe/cep (2013). Ces grappes pèsent 254 gr contre 288 gr l’an dernier. Au bilan, la charge potentielle par cep est de 1 kg 473 cette année contre 1 kg 814 l’an dernier.

degrappage 1Pour la Petite Arvine, on se situe à 6,3 grappes/cep contre 5,8 grappes/cep en 2013. Des grappes qui pèsent 179 gr contre 178 l’an dernier. Ce qui donne les charges potentielles suivantes: 1 kg 127 cette année contre 1 kg 032  l’an dernier.

Le Cornalin, enfin. 5,7 grappes/cep cette année contre 5,4 l’an dernier. Des grappes qui pèsent 252 gr cette année contre 207 gr. l’an dernier. Avec donc des charges estimées à 1 kg 436 en 2014 contre 1 kg 117 en 2013.

Je rappelle qu’il s’agit de charges moyennes potentielles par cep. Et non pas par mètre carré. Avec une densité de plantation de 7000 pieds/hectare, on se situe, pour le chiffre du Cornalin par exemple, tout juste au kilo au mètre. Et pour le Pinot noir, avec la même densité, on se retrouverait à 756 gr/m2.

Pour lire le communiqué de l’Office de la viticulture: suivre ce lien

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire