Juillet pourri… par les chiffres

Le mois de juillet a été spécialement arrosé cette année. Quelques chiffres pour s’en persuader.

Que l’on soit à Fully ou à Salquenen, les précipitations ont été très comparables. 136,6 mm de pluie dans le bas, contre 139 dans le haut. Ce ne fut pas du tout la même chose en juin, bien moins pluvieux, et moins homogène pour le canton: 68,2 mm à Fully contre 24 mm seulement à Salquenen.

Des conditions difficiles pour la vigne...

Des conditions difficiles pour la vigne…

Un mois de juillet qui très pluvieux par rapport à juin. Mais on était presque au sec si l’on compare aux précipitations subies par le vignoble vaudois, particulièrement entre Lausanne et le Valais. Trois lieux, trois chiffres pour juillet: Aubonne 165,8 mm – Dézaley 268,2 mm – Bex 287,8 mm. Vous l’avez bien lu: dans le Chablais, il est tombé deux fois (x 2,1 pour être précis) plus de pluie qu’en Valais.

Revenons en Valais pour signaler qu’à Fully, le jour le plus humide, c’est le 28 juillet et ses 21,8 mm alors qu’à Salquenen, c’est le 29 juillet et ses 28 mm. Ajoutons qu’on a eu droit à 18 jours de pluie durant ce mois de juillet, avec une interruption notable de 7 jours, du 13 au 19 juillet.

Cette humidité assortie de quelques coups de soleil n’a évidemment pas été idéale pour la vigne. Il a fallu lutter vigoureusement contre l’oïdium notamment.

 

 

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire