Païen – Cornalin – Ermitage: remarquable trio…

La main vraiment heureuse en choisissant les vins. Bon, en même temps, c’est moi qui les ai achetés… c’est assez normal qu’ils me plaisent ! Trio

Païen 2013 de Romain Papilloud à Vétroz. Un vin de haute tenue. De la fraîcheur d’agrumes, des notes de limette, de citron confit, de zeste aussi. Un bel alcool et une superbe acidité. Décidément, le Païen est un grand cépage valaisan…

Le Cornalin 2006 du Domaine de Montzuettes (Charles-André Lamon à Flanthey) n’a pas dépareillé. Bien au contraire. Superbe robe rouge tirant sur le pourpre, très foncée. Nez expressif marqué par les épices et un fruité très profond. La bouche est pleine, ronde, harmonieuse. Encore des notes de fruits noirs, une touche de réglisse et d’épices douces. Avec un beau soutien acide très « cornalinesque ». Magnifique.

Et que dire de l’Ermitage 2001 Grain Noble ConfidenCiel de Philippe Darioli à Martigny. Un monument de puissance, de liqueur et de complexité aromatique (coing et abricot confit, truffe, miel). L’Ermitage sous toutes ses formes, avec là aussi des épices souvenirs de la barrique.

Quelle merveille ! Décidément, un tel trio vous place le Valais tout en haut de l’affiche. Pas de doute, nos meilleurs producteurs ont le très haut niveau. Et notre vignoble aussi.

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire