Découverte: Cave du Mont de Lens

J’ai parcouru hier une bonne part des stands présents à Flanthey pour le Temps du Cornalin. J’y ai retrouvé quelques valeurs sûres à l’image de Nicolas Bagnoud, s’il ne faut en citer qu’un.

Sébastien Besse

Sébastien Besse

Mais plutôt que de confirmer des vins dont j’ai déjà eu l’occasion de parler, j’ai décidé de vous parler de la bonne surprise de cette manifestation. Et pour moi, ce fut indiscutablement la Cave du Mont de Lens. (sur la photo, Sébastien Besse)

J’ai commencé par appr��cier un cépage que je ne goûte pas souvent, allez savoir pourquoi:  le Pinot Gris, un vin sec et puissant, avec une très belle présence en bouche et une jolie finesse aromatique.

Deux rouges m’ont ensuite particulièrement plu: l’Humagne rouge, bien en chair, avec du fruit, de la typicité aussi, qu’on ne confond pas avec de la verdeur comme trop souvent. Rustique juste ce qu’il faut, avec des belles notes de baies noires et une touche de violette en finale.  Plus de plaisir encore avec un Cornalin où la cerise noire et la griotte se disputent la vedette dans une bouche ample. Le tout avec une touche épicée et des tannins présents à la trame fort agréable.

Franchement, je me réjouis de suivre la famille Besse après ce millésime 2013 de fort belle facture. Même si 2014 s’annonce bien plus compliqué. Mais ce sera le cas pour tout le monde.

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire