Château Signac: enclave valaisanne en Côtes-du-Rhône

Cela fait déjà un quart de siècle que la famille Amez-Droz a acquis – avec d’autres partenaires – le Château Signac. Il s’agit d’une magnifique exploitation viticole de 38 ha, avec, en plus, des forêts et une superbe et accueillante bastide pour un total de 90 ha.

Signac Vieille souche 140916-01ptLe vignoble est constitué de syrah, de grenache, de carignan, de mourvèdre, de cinsault et de counoise. Souvent de très vieux ceps que Jean-Marc Amez-Droz et les siens reconstituent à petites doses. L’ancien directeur de Provins, qui a travaillé pour la Coop, pour Schenk ou pour le Groupe Hess, est aujourd’hui consultant en vins. Mais il consacre près d’un mi-temps à son Château des Côtes-du-Rhône Village Chusclan. Avec à la clé de solides notations chez Parker, notamment un brillant 92 pour la Cuvée Terra Amata 2009.

Comment et pourquoi les Amez-Droz se sont-ils retrouvés à la tête d’un domaine en Côtes-du-Rhône. Les réponses dans le reportage ci-dessus.

Signac Combe enfer 140916-03pt

 

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.

One Response to “Château Signac: enclave valaisanne en Côtes-du-Rhône”

  1. Aller sur ici | 24 septembre 2014 at 16 h 55 min #

    Je suis tout à fait d’accord avec toi !

Laisser un commentaire