Vendanges 2014: Provins paie mieux

Provins, numéro un du vin Suisse, a confirmé la fixation de nouveaux barèmes de paiement.
Les cépages de base seront rétribués à CHF 3.-/kg.

Provins 2Les vendanges 2014 fraîchement terminées, Provins, la cave numéro un de Suisse, a communiqué aujourd’hui les modalités de paiement de la vendange 2014. Ces excellentes nouvelles soulignent l’importance et l’attention accordées par Provins à ses fournisseurs.

Paiement du 80% de la vendange 2014 avant le 15 décembre.
Dans un contexte très concurrentiel et au sortir d’une vendange qui aura nécessité un tri méticuleux de la part de tous les sociétaires pour obtenir une qualité élevée du raisin récolté, Provins procédera au paiement du 80% de la vendange 2014 d’ici au 15 décembre prochain. Les montants versés pour les cépages de base seront considérablement plus élevés.

CHF 3.-/kg pour les cépages de base.
Le Fendant, le Pinot et le Gamay seront donc rétribués à hauteur de CHF 3.-/kg, représentant ainsi, pour le prix du Fendant, une augmentation de 25% comparativement au paiement 2013. Le paiement des 80% de la vendange 2014 représente un montant de plus de 20 millions de francs suisses. Le
modèle de rétribution de Provins prévoit également des primes qualitatives importantes pour les vignerons, de plus en plus nombreux, au bénéfice des contrats « Charte d’Excellence » garantissant à Provins une qualité de raisin optimale pour une meilleure valorisation. Cet engagement pour Provins est rétribué à hauteur de CHF 3.27/kg pour le Pinot noir, CHF 3.33/kg pour le Fendant et CHF 3.36/kg pour le Gamay.
Concernant les spécialités, Provins renouvelle sa politique de paiement très attractive. Par exemple, Provins offre CHF 5.10/kg pour les principaux cépages tels que Petite Arvine, Cornalin et Heida. Ce prix de base pouvant aller jusqu’à CHF 6.50/kg selon les contrats qualités. Comptant parmi les initiateurs du « réencépagement » qualitatif du vignoble valaisan, Provins a depuis toujours favorisé une forte valorisation, et donc une rétribution élevée, des spécialités.

Paiement intégral du deuxième et dernier acompte de la vendange 2013.
Provins a également confirmé à ses sociétaires le versement intégral, le 16 décembre prochain, du deuxième et dernier acompte de 20% pour le paiement de la vendange 2013 représentant environ CHF 4 mios. Avec le concours de ses partenaires bancaires, Provins injecte ainsi au total plus de CHF 24 mios de francs dans l’économie viticole valaisanne.
«Par cette forte hausse du paiement des cépages de base dans un marché où le Fendant en vrac se négocie aux alentours de CHF 3.50/litre, nous désirons souligner l’importance du travail accompli par nos sociétaires et confirmons notre volonté de valorisation de nos produits au sein des divers canaux
de distribution» déclare Pierre-Alain Grichting, Président du Conseil d’Administration de Provins. «Ces nouveaux barèmes démontrent une grande confiance dans l’avenir pour lequel toutes les collaboratrices et collaborateurs de Provins s’engagent chaque jour avec détermination.» ajoute, enthousiaste, Raphaël Garcia, Directeur général.

Communiqué de presse

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.

One Response to “Vendanges 2014: Provins paie mieux”

  1. darbellay | 24 novembre 2014 at 10 h 40 min #

    Chapeau bas à la nouvelle équipe de Provins,
    Après des années de déshérence où l’on a vu le bateau sombrer pour atteindre le fond avec le paiement de la vendanges 2012 en 5 acomptes dont le premier à 40 ct le kg (ne paie même pas l’hélicoptère !) pour un prix total de 2.40 !
    Le coût des 5 expéditions où l’on expliquait pourquoi l’on ne pouvait pas payer plus coûtait plus cher que les intérêts économisés par ce système de paiement au goutte à goutte.
    Bravo aux nouveaux capitaines, MM Grichting et Garcia d’avoir compris pour les vignerons et pour la coopérative les enjeux, vous êtes sur la bonne voie, convaincu que vous saurez sortir le paquebot de la fange et du port de Géronde pour le mettre à flots sur de plus grands et plus beaux rivages ; bon vent
    Arthur Darbellay

Laisser un commentaire