Viti 2020: Interview à Canal9

Un petit résumé de la nouvelle stratégie proposée par l’IVV pour la vitiviniculture valaisanne. Et en prime, l’interview de Yvan Aymon, le porte-parole de la profession…

Le texte du sujet…

Une multitude de propositions et trois mots-clés pour VITI 2020: diversité, proximité, responsabilité.
Sous le terme Diversité, un changement de stratégie. Ces dernières années on a mis en avant les cépages traditionnels du Valais. Changement de cap radical, on misera désormais sur la cinquantaine de cépages plantés dans le canton.
Le rapport propose aussi une nouvelle segmentation des vins, basée non plus sur les cépages, mais sur… la gamme de prix. Au sommet, les Grands Crus, puis une zone mêlant les vins labellisés Marque Valais, avec mise en bouteille dans le canton et droit de coupage très limité, et les Vins d’une AOC bien plus permissive qu’aujourd’hui.
Second mot-clé, proximité. Proximité entre producteur et consommateur, avec notamment un accent porté sur l’oenotourisme.
Reste la responsabilité: la filière se dit capable d’assumer ses choix. Elle veut en particulier échapper à l’Etat qui devrait pour elle se contenter de définir le Quoi faire et laisser aux professionnels le soin de choisir le Comment faire.
La profession prône la traçabilité: elle propose notamment un contrôle de la composition des vins, des droits de production par cépage.
Les premières mesures définies seront appliquées dès 2015 et s’échelonneront sur 5 ans.

 

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire