Fendant: la plus petite récolte…

Seulement 7,2 millions de litres contre une production moyenne supérieure à 10 millions de litres durant les 10 années précédentes: le fendant – ou le chasselas – a très peu produit en 2014. La faute à une nature capricieuse, mais aussi au désintérêt de producteurs trop peu rémunérés, qui en ont beaucoup arraché et qui hésitent à renouveler leurs ceps de chasselas. Le fendant 2014 sera donc une denrée rare, particulièrement en grande distribution. Mais il pourrait y avoir aussi quelques effets positifs puisque ce pourrait être le bon moment pour redonner au fendant ses lettres de noblesse.

Grappes de fendant

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire