Résister à la tentation du sucre…

Discussion aujourd’hui avec un excellent oenologue. Il me parlait du millésime 2014, qu’il estime de très belle qualité, mais avec des vins qui demanderont quelques mois à se faire. Dame, une belle acidité, des tannins un peu fermes, une belle matière. Tout cela prend du temps à se mettre en place, à « s’amabiliser ». Mais voilà, du temps, on en a de moins en moins dans ce monde de fous.

Alors, lorsqu’on se retrouve dans une dégustation publique ou sur les stands d’une foire, entouré de collègues qui n’hésitent pas à édulcorer leurs crus pour qu’ils donnent l’illusion immédiate, qu’ils séduisent malgré leurs défauts, fardés tels un péripatéticienne décatie… à ces moments-là, on se demande si l’on ne devrait pas faire comme la majorité. Des vins aguicheurs passés au bistouri du chirurgien esthétique, de l’oenologue-alchimiste, du savant fou maniant les poudres de perlinpinpin qui permettent aujourd’hui de faire du vin sans raisin. Du vin qui attire déjà le chaland six mois après la vendange. Et probablement bien avant.

Cher ami oenologue, résistez, je vous en conjure. Vos vins sont magnifiques. Dans deux ou trois ans, beaucoup plus également, ces vins seront à leur apogée alors que les poules siliconnées de vos voisins se seront depuis longtemps dégonflées. Résistez, pour que tous ceux qui aiment le vin ne se détournent pas de ce divin breuvage par la faute de ces faussaires qui dans une bouteille n’apprécient que la marge qu’elle dégage. Résistez, parce que vous aimez votre métier. Nous vous en serons gré. Infiniment !

P.S. Oui, je sais, bientôt les charlatans pourront le faire en toute légalité. Par la volonté de quelques-uns et le silence de beaucoup. Mais ce n’est pas une excuse.

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire