Du grand art…

J’ai pu profiter cette semaine de deux grandes bouteilles élaborées par Gérald Besse et famille…

La Petite Arvine 2013, magnifique de typicité, de densité et de fraîcheur. Ce vin confirme s’il était encore besoin que Gérald Besse est sans conteste l’un des tout grands producteurs de Petite Arvine. Millésime après millésime, la sienne figure toujours parmi mes préférées.

Merlot BesseLe Merlot 2009, ensuite.  Un vin qu’il valait la peine d’attendre, car le voici sans conteste au meilleur de sa forme. Une robe très sombre, un nez expressif où les épices, les fruits noirs et la fine touche de lierre attendue sont au rendez-vous. La bouche allie fraîcheur et puissance. Une note empyreumatique et des épices témoignent d’un élevage en barrique parfaitement maîtrisé. Cela avant que les fruits noirs (mûre, myrtille, pruneau) ne prennent le dessus. Jolis tannins souples et agréables.  Un très joli Merlot valaisan d’un grand producteur.

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.

One Response to “Du grand art…”

  1. Paul Vetter | 15 mai 2015 at 7 h 49 min #

    Ayant un problème avec les commentaires que je reçois, je les publie à mon nom. Comme celui-ci reçu d’Arthur Darbellay. Désolé pour ce « bricolage ».

    Du grand art !
    Je réitère mes félicitations à Sarah et à Gérald Besse pour porter haut les couleurs du vignoble de Martigny, en particulier pour placer leur Arvine, année après année, au firmament des vins valaisans.

    PROVINS qui jusqu’ici limitait dans ses fiches techniques les lieux de prédilection de ce cépage pourtant originaire de Martigny seulement à la région  » de Sierre à Fully » doit impérativement revoir sa copie.

    Les oenologues de PROVINS seraient bien inspirés de venir déguster les Arvine de Martigny des Frères Besse, de Gérard Dorsaz et même de certains petits producteurs confidentiels pour se convaincre de leur qualité, de leur typicité inégalables.

    Je pense que cette reconnaissance sera d’autant plus aisée que le nouveau Directeur vient de la région.
    Arthur Darbellay

Laisser un commentaire