Des vers par et pour la vigne

Olivier Mounir, de la Cave du Rhodan est un producteur soucieux de l’environnement. Récemment, le Salquenard a reçu le prix agrivalais pour sa production de lombri-compost à base de marc de raisin. Une production encore expérimentale mais fort prometteuse.

Pour l’instant, il élève un million de lombrics – ceux qu’on appelle communément « vers à fumier » dans 20 mètres carrés de bacs en bois. Ces vers se nourrissent en grande partie de marc de raisin et devraient suffire « engraisser » les 10 ha de vignoble de la Cave du Rhodan. Des vers qui vivent donc par la vigne, mais aussi pour la vigne. L’installation est provisoire, mais elle est complexe, car ces petites bêtes sont douillettes…

Investissement: quelque 20’000 francs, soit la somme reçue de la banque cantonale zurichoise en 2014 pour récompenser une entreprise active dans le développement durable.  La profusion de mesures de durabilité prise à la Cave du Rhodan a notamment fait forte impression. La flotte de véhicules a par exemple été intégralement renouvelée, l’entreprise produit sa propre énergie renouvelable pour couvrir sa consommation d’électricité, divers modèles d’engagement accordent une grande flexibilité aux collaborateurs/-trices, etc.

Pour en savoir plus sur le lombri-compost, visionnez le reportage de Canal9 ci-dessus

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire