Revue de presse: Giroud et les fausses factures

pxLe Matin Dimanche du jour revient sur l’affaire Giroud. Et pour la première fois présente la liste nominative des commerces concernés par les fausses factures qui auraient été établies pour un montant de 8 millions de francs.

Certaines des personnes figurant dans la liste publiée s’expriment pour la première fois à ce sujet. Et il est très intéressant de constater que les propos sont toujours très mesurés. Certes, il en est qui condamnent tout de même, mais d’autres vont jusqu’à excuser. C’est pour moi un intense sujet de réflexion.

Quelques bribes de citations tirées de cet article …

« Ce qu’il a fait n’est pas beau. C’est de l’usurpation d’identité. Pour moi, Dominique Giroud est quelqu’un qui a voulu aller trop vite. Et quand on veut aller trop vite, on commet des erreurs. » (Simon Vogel, Jean Vogel et Fils à Grandvaux)

« Ce qu’il a fait n’est pas correct. » (Blaise Dubuis, Cave du Soleil Levant à Savièse)

« Giroud n’avait pas à faire ça. Lorsqu’un de vos confrères m’a appris qu’il avait utilisé ma cave pour ses fausses factures, j’ai pris contact avec le Contrôle suisse du commerce des vins. Ils m’ont dit que je n’avais rien à craindre. Ça m’a soulagé. » (Xavier Bagnoud, Cave du Manoir à Leytron)

« Il a fait une grosse erreur, mais tout le monde en commet. Dominique a déjà été puni par le fisc. Je le connais très bien. Il a fait des fautes, mais ce n’est pas un gangster. » (Jean-Bernard Crittin, Cave du Vieux-Pressoir à Chamoson)

« J’ai toujours été en bons termes avec lui. Je lui vendais du raisin et il me payait toujours régulièrement. Vous savez, d’autres vignerons encavent sûrement des surplus. » (Pierre-Louis Mudry, Cave de Montana)

Voilà une dernière remarque qui ne manquera pas de « réjouir » les responsables de la branche.

Ce lien pour lire l’article du Matin Dimanche:  Giroud Le Matin 150524

 

PS/ Ce blog est indépendant. Les propos qui y sont publiés n’engagent que leur auteur, le citoyen Paul Vetter.

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire