Grand-Brûlé: un nouvel écrin

La stratégie cantonale des domaines agricoles de mars 2010 intègre la création de centres de compétences spécifiques et performants. Le Domaine du Grand Brûlé à Leytron a été désigné comme centre de compétences pour la vigne et le vin. Au terme d’un concours d’architecture, quelque 31 projets déposés ont été évalués par un jury qui a désigné à l’unanimité le projet « La grande cave brûlée » du bureau Savioz Fabrizzi Architectes à Sion. Ce projet répond à tous les objectifs et exigences tant en terme techniques que de qualité architecturale.

Le Domaine du Grand Brûlé doit présenter une image exemplaire et dynamique de la viticulture valaisanne. Il doit disposer d’un outil de travail moderne et performant afin d’atteindre ses objectifs de centre de compétence, tant technique que promotionnel en appliquant une stratégie de qualité «de la vigne au verre».

Le Domaine continuera de développer ses activités de recherches et d’essais viticoles, en particulier en faveur de la sauvegarde des cépages autochtones et de mise en valeur de la « Sélection Valais ».

Les dix membres du jury, sous la présidence d’Olivier Galletti, ont souligné la qualité élevée des 31 projets présentés. Le jury a ainsi choisi à l’unanimité, le projet « La grande cave brûlée » du bureau Savioz Fabrizzi Architectes à Sion.

Il a relevé que ce projet répond à tous les objectifs et exigences tant en termes techniques que de qualité architecturale. Il apporte également des solutions innovantes et pragmatiques aux besoins actuels et futurs en matière de locaux d’exploitation et d’espaces de promotion. Le jury souligne la mise en scène remarquable du vignoble et de l’ensemble du paysage de ce projet.

L’ensemble des projets seront exposés au grand public, du lundi 8 au vendredi 12 juin 2015 à l’Ecole d’agriculture de Châteauneuf, Espace Chavaz.

Source: communiqué de presse

Le projet retenu

Le projet retenu

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire