Ça repart pour plusieurs tours…

Vous l’aurez sûrement remarqué: je n’ai pas été très actif ces derniers mois.  Mes prises de positions très critiques vis-à-vis du projet VITI 2020, ainsi que ma double casquette blogueur-journaliste ont posé quelques problèmes. Mais c’est désormais de l’histoire ancienne puisque la situation est clarifiée tant avec mon employeur (merci à mon rédacteur en chef pour son soutien) qu’avec ceux qui m’en ont fait le reproche.  Conclusions majeures pour le blogueur que je suis:

Oui, j’ai le droit, comme tout citoyen, d’avoir un avis, même s’il diffère de la position officielle des dirigeants de la branche.

Oui, j’ai le droit de l’exprimer haut et fort sur mon blog, tout en prenant la précaution de rappeler aussi souvent que nécessaire que ce vecteur d’opinion n’a rien à voir avec mon employeur. Ce que je viens de faire, cela ne vous aura pas échappé.

Pour le reste, on m’a précisé ce matin que si j’ai pu déduire que la fermeture du blog était souhaitée par certains, c’était pure parano de ma part. J’en prends note avec satisfaction. Tout le monde semble donc se féliciter de ce nouveau départ. Moi le premier…

D’ores et déjà, je me réjouis de croiser mon argumentation avec ceux qui pensent différemment. Car c’est bien de la confrontation de pistes antagonistes que naissent souvent les voies les plus sûres  vers le succès.

Un nouveau départ

Un nouveau départ

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire