La cave de l’année condamnée

Tiré du site lenouvelliste.ch

Pour avoir étiqueté 1008 bouteilles de pinot noir-merlot « Clos du Château » en millésime 2011 alors qu’il s’agissait d’un vin de 2010, le directeur de la maison Charles Bonvin SA a été condamné à 2000 francs d’amende.

Le 21 juillet, le ministère public valaisan a prononcé une ordonnance pénale de classement concernant l’affaire d’un double étiquetage sur 1008 bouteilles de pinot noir-merlot « Clos du Château », la seconde étiquette indiquant le millésime 2011 alors  qu’il s’agissait d’un vin de 2010 (seules 527 bouteilles ont été commercialisées). Par souci de transparence, la cave Charles Bonvin, nous a informé de cette décision.

Si le procureur Ludovic Schmied n’a pas retenu l’escroquerie, la justice condamne le directeur de la maison Charles Bonvin SA à 2000 francs d’amende pour s’être rendu coupable d’infractions à la loi sur les denrées alimentaires. Le directeur de Cevins SA, mandaté par la maison Bonvin pour la mise en bouteilles, et bien qu’ayant agit sur ordre de cette dernière, a également été amendé pour le même montant.

Par France MASSY

 

Note factuelle du blogueur: rappelons que la Cave Charles Bonvin Fils fait partie du groupe Rouvinez Vins, tout comme Cevins SA. 

Autre note factuelle du blogueur: Le souci de transparence n’a visiblement pas touché toutes les sources d’info valaisannes.

 

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire