VITI 2020: l’avis de Jacques Disner

L’interview de Jacques Disner sur les ondes de Rhône FM…

C’est l’avis de l’ancien président de l’IVV et c’est donc une pièce importante à verser au dossier.

Dans la réponse apportée par Yvan Aymon, le président de l’IVV, il manque une précision: L’association des entreprises labellisées Valais Excellence qu’il préside a un représentant au comité de la Marque Valais. Et ce printemps, le représentant de ladite marque a demandé expressément que les entreprises vitivinicoles qui souhaitent utilisent la Marque soient dans l’obligation d’obtenir la labellisation Valais Excellence.

Dans la consultation actuelle, curieusement, dans une grille à la gloire de la Marque Valais, on n’en fait plus mention et on se contente de parler de « signe distinctif »… C’est un peu comme le droit de coupage qui a disparu – il en était fait mention dans un premier document – sans vraiment disparaître puisqu’on continue de parler de AOC CH, qui autorise le coupage avec 10% de vin d’un autre canton. Beaucoup d’omissions qui interpellent…

Jacques Disner, ancien président de l'IVV

Jacques Disner, ancien président de l’IVV

 

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire