Florilège de nectars

Le Valais regorge de belles et bonnes bouteilles. La preuve…

HB DefCrett 09Humagne blanc de Defayes & Crettenand 2009 à Leytron. Un robe d’un jaune moyennement marqué. Un nez très expressif, sur le fruit, avec une petite touche de résine. La prise en bouche est assez ample, caressante.  Une belle vivacité équilibrante est rapidement perceptible. Les notes de poire william, une touche de fleur blanche aussi. Et la finale est dynamique, avec les notes évoquant la résine qui contribuent à porter le nectar de longues secondes. Un superbe vin tout au long de la dégustation.

Amigne (une abeille) 2013 de la Cave du Vieux-Moulin (fam. Papilloud) à Vétroz. AM Papilloud 13Ce vin est un vrai plaidoyer pour les amignes sèches (ou peu s’en faut). La fraîcheur des agrumes est dominante du nez à la fin de bouche. Une magnifique typicité, avec une touche de mandarine, un note citronnée aussi, et une fine amertume en finale de bouche. Encore un vin remarquable.

 

Humagne rouge 2011 de Philippe Darioli à Martigny. Superbe robe limpide d’un rouge HR Darioli 11assez intense. Le nez s’exprime sur les notes de fruits noirs, avec une touche de violette et de sous-bois. Des arômes qu’on retrouve en bouche. La fraîcheur domine, avec le fruité à maturité bien présent. Un vin qui en redemande !

 

Le Riesling surmaturé 1999 de la Cave d’Anchettes (Jérôme Favre) à Venthône. On l’a bien sûr dégusté avec une pensée émue pour le regretté Simon Favre qui l’a vinifié. Là aussi, tout est affaire d’équilibre. Et c’est en ce domaine une vraie réussite. Grande complexité Rie Favre 99aromatique, avec en ligne de force des notes de melon. Petite touche pétrolée aussi et quelques notes épicées. Et une grande fraîcheur qui fait qu’on n’a qu’une chose à lui reprocher: la taille de la bouteille.

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire