Après AOP et IGP, voici les VSIG

Après les AOP et les IGP, l’Union européenne nous propose les « vins sans indications géographiques » (VSIG). Une nouvelle réglementation européenne autorise la culture des vignes sur tout le territoire national, sans être obligé d’indiquer la région ou le nom de domaine de production.

Cette nouvelle réglementation permet la délivrance d’autorisations de culture pour tous les cépages. Actuellement, chaque parcelle doit appartenir à une appellation d’origine et être cultivée de manière conforme aux lois régissant cette AOC.  Depuis le 1er janvier 2016, il est possible de planter des vignes hors terroir reconnu, sans devoir répondre à un cahier des charges précis puisque l’étiquette mentionnera VSIG.

L’objectif de cette réglementation est de libéraliser la viticulture dans tous les pays membres de l’Union européenne. Cela pour permettre aux vignerons d’augmenter leur surface viticole et de planter de nouvelles parcelles de vin. Au total, plus de 8 000 hectares de vignoble pourraient voir le jour en France dans les prochaines années.

Pour en savoir plus…   ce lien 

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire