Arvinis à Montreux

M2c2On le savait: l’édition 2016 d’Arvinis serait la dernière à être organisée à Morges. Aujourd’hui, les organisateurs dévoilent la localisation de la prochaine édition (26 avril au 1er mai 2017). Elle se déroulera à Montreux, au 2m2c, connu autrefois sous l’appellation Centre de Congrès.

 

Voici le communiqué de presse complet…

L’histoire d’Arvinis continuera de s’écrire à Montreux
Les organisateurs d’Arvinis ont dévoilé le nom du site qui accueillera les prochains millésimes du plus important Salon suisse consacré au monde du vin. Du 26 avril au 1er mai 2017, exposants et visiteurs ont rendez-vous à Montreux, où le 2m2c sera le nouvel écrin d’Arvinis. Cette décision est le fruit d’un large processus de concertation mené avec les exposants et l’Etat de Vaud pour assurer l’avenir de la manifestation créée en 1996.
Après dix-huit éditions dans les halles morgiennes, vouées à une prochaine démolition, les fondateurs d’Arvinis se réjouissent d’avoir trouvé une solution pour pérenniser un évènement qui accueille plus de 20’000 visiteurs chaque année. « Mûrement réfléchi, notre choix s’inscrit dans la durée et doit permettre à notre manifestation de se bonifier au cours des prochaines années », précise Philippe Fehlmann, cofondateur d’Arvinis.
Au début de l’année, cinq sites étaient sur les rangs pour accueillir les éditions futures d’Arvinis : la région morgienne, Bulle (Espace Gruyère), Genève (Palexpo), Lausanne (Beaulieu) et Montreux (2m2c). En février, un questionnaire a été adressé à quelque 150 exposants afin de connaître leurs préférences. Ses résultats ont conduit à écarter Bulle qui a déjà un Salon Suisse des Goûts et Terroirs – où les vins sont bien présents -, et Genève, en raison de sa localisation. « En ce qui concerne Morges et sa région, malgré nos efforts et l’appui de nombreuses personnes, que je tiens ici à remercier, aucune alternative durable n’a malheureusement été trouvée.»
La proximité des transports publics
Restaient Lausanne et Montreux. « Plus de 70% des visiteurs venant en train, la proximité de la gare, à 5 minutes à pied, a été un élément déterminant dans notre choix final, précise Nadège FehlmannBonin. Nous avons également été séduits par la dynamique et la modernité émanant du 2m2c qui permettront à Arvinis de se réinventer tout en conservant son ADN.»
« Arvinis reste vaudois et ouvert aux autres cantons et à l’international. A l’image de Montreux, qui se réjouit d’accueillir cette magnifique manifestation qui met en valeur nos vins de haute qualité et les professionnels qui les produisent » déclare Laurent Werly, syndic de Montreux.
Arvinis tient également à remercier l’Etat de Vaud qui l’a accompagné tout au long de ce processus de relocalisation dans le canton de Vaud.
Il reste maintenant moins de dix mois pour ancrer la manifestation dans son nouveau port d’attache. Arvinis bénéficiera au 2m2c de conditions idéales pour se développer. « Nous tenons absolument à ce que la manifestation garde son caractère convivial. Même si le nombre d’exposants devrait légèrement augmenter, afin de répondre à une forte demande, les surfaces supplémentaires seront avant tout destinées à améliorer le confort des visiteurs et des exposants et au développement de nouvelles animations.»
Renseignements : www.arvinis.ch; info@phfprod.com Tel : 021/803 16 55

Arvinis en bref
Créé en 1996, Arvinis est devenu le plus important Salon en Suisse consacré au vin. Après une dernière édition à Morges en 2016, il rejoint Montreux et le 2m2c, son nouveau port d’attache, où plus de 20’000 visiteurs sont attendus du 26 avril au 1er mai 2017. Fidèle aux valeurs de convivialité et d’authenticité qui ont forgé sa renommée, il offre des moments de rencontres privilégiés avec les vignerons et la possibilité de déguster près de 2500 vins des cinq continents. Des ateliers œnologiques ainsi que le concours Arvinis réunissent amateurs et professionnels et mettent en valeur toutes les dimensions d’un produit élevé en art de vivre. 

 

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire