Exportations: le nouveau monde progresse

En 2015, l‘Afrique du Sud, l’Argentine, l’Australie, le Chili, les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande ont vu leur part de marché à l’exportation encore progresser.

L’an dernier, les parts de marché d’exportation des vins du « nouveau monde » ont poursuivi leur progression, passant de 29% à 30% par rapport à l’année précédente, alors qu’elle n’était encore que de 19% au passage du millénaire.
Si elle est restée stable, la part des vins français dans les échanges mondiaux suit dans l’ensemble le chemin inverse. Elle est aujourd’hui de 14% contre 25% en l’an 2000.

Grande distribution vins du valaisL’Espagne, l’Italie et la France restent les trois plus gros exportateurs en termes de volumes échangés. L’augmentation des exportations de vin espagnol (24,34 millions d’hectolitres) porte essentiellement sur le vin en vrac. Les exportations italiennes (20 millions d’hectolitres) sont en recul depuis 2011. Quant à la France, qui complète le podium, elle n’a pas réduit son volume d’exportations, stable à 15 millions d’hectolitres exportés en 2015, comme en 2000.

Au niveau des importations, le podium est constitué de l’Allemagne, du Royaume-Uni et des Etats-Unis. La France, en quatrième position, importe surtout du vin en vrac.
La Chine occupe désormais la cinquième place. Elle a fortement augmenté (+45%) ses importations de vin en 2015 par rapport à 2014, passant ainsi devant la Russie qui, inversement, diminue ses importations depuis 2007, avec notamment un recul de 15% en 2015 par rapport à 2014, dû notamment à l’embargo sur les produits européens.

Source: lefigaro.fr avec l’AFP

 


En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/vins-du-monde/o124434-exportations-mondiales-de-vin-le-nouveau-monde-continue-sa-progression#ixzz4FM9InIkM

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire