GPVS: les Humagnes rouges en or

L’Humagne rouge n’a pas la vie facile au Grand Prix du Vin Suisse (GPVS). Elle doit concourir dans la catégorie des « autres vins rouges purs », autrement dit, avec des cépages bien plus puissants et colorés, comme la Syrah, le Diolinoir ou le Cornalin. Car l’Humagne rouge, contrairement à ce que beaucoup croient, ne fait pas partie des gros costauds. Mais c’est un cépage remarquable lorsque les rendements sont sévèrement limités et que le raisin a été récolté à maturité idéale. Là, elle fait preuve d’un beau fruité et d’une grande élégance, malgré son côté sauvageonne présent en toile de fond. Rien à voir donc avec les Humagnes rouges d’autrefois, et parfois d’aujourd’hui encore, dont la typicité déclarée tenait surtout de sa verdeur.

Pont Jean-Marie ptC’est dire que la liste des Humagnes rouges médaillées d’or au GPVS devrait susciter l’intérêt des amateurs de ce cépage… valaisan. Elles sont cinq à s’être glissée dans le palmarès d’or.

Humagne rouge 2015, Cave Chez Violaine (Wenger et Marti) à Salquenen
Humagne rouge 2015, Cave du Rhodan (fam. Mounir) à Salquenen
Humagne rouge des Empereurs 2015, Cave la Romaine (Joël Briguet) à Flanthey
Humagne rouge Réserve des administrateurs, Cave St-Pierre à Chamoson
Humagne rouge 2015, Jean-Marie Pont à Muraz/Sierre (photo)

 

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire