GPVS: les Humagnes rouges en or

L’Humagne rouge n’a pas la vie facile au Grand Prix du Vin Suisse (GPVS). Elle doit concourir dans la catégorie des « autres vins rouges purs », autrement dit, avec des cépages bien plus puissants et colorés, comme la Syrah, le Diolinoir ou le Cornalin. Car l’Humagne rouge, contrairement à ce que beaucoup croient, ne fait pas partie des gros costauds. Mais c’est un cépage remarquable lorsque les rendements sont sévèrement limités et que le raisin a été récolté à maturité idéale. Là, elle fait preuve d’un beau fruité et d’une grande élégance, malgré son côté sauvageonne présent en toile de fond. Rien à voir donc avec les Humagnes rouges d’autrefois, et parfois d’aujourd’hui encore, dont la typicité déclarée tenait surtout de sa verdeur.

Pont Jean-Marie ptC’est dire que la liste des Humagnes rouges médaillées d’or au GPVS devrait susciter l’intérêt des amateurs de ce cépage… valaisan. Elles sont cinq à s’être glissée dans le palmarès d’or.

Humagne rouge 2015, Cave Chez Violaine (Wenger et Marti) à Salquenen
Humagne rouge 2015, Cave du Rhodan (fam. Mounir) à Salquenen
Humagne rouge des Empereurs 2015, Cave la Romaine (Joël Briguet) à Flanthey
Humagne rouge Réserve des administrateurs, Cave St-Pierre à Chamoson
Humagne rouge 2015, Jean-Marie Pont à Muraz/Sierre (photo)

 

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire