Nouvelle oenothèque à Sion

Un vaste choix de vins

Un vaste choix de vins

L’offre en vin de qualité s’étoffe dans la capitale. Une nouvelle oenothèque est ouverte depuis hier. Elle est située à la station Tamoil, à l’Est de Sion, au départ de la route du Val d’Hérens. C’est dans ce lieu stratégique où quelque 1000 personnes s’arrêtent chaque jour que vous pourrez goûter entre 15 et 20 crus au verre soigneusement choisis. A moins que vous optiez pour l’une ou l’autre des bouteilles à la carte. Et le choix sera vaste !

 

A la barre - et au bar - l'oenologue Xavier Bagnoud

A la barre – et au bar – l’oenologue Xavier Bagnoud

La nouvelle oenothèque, appartenant aux mêmes propriétaires que celle de Leytron, également managée par Xavier Bagnoud, vous propose 150 vins valaisans et autant de grands crus étrangers. «Pour les valaisans, on aura 120 bouteilles de qualité et une trentaine de vins plus rares, de vieux millésimes notamment », explique le responsable. Et les vins étrangers ? « Nous voulons proposer tout ce qu’il y a de meilleur dans les plus grands vignobles du monde. Petrus ou Sassicaia figurent à la carte », précise Xavier Bagnoud à titre d’exemple. Et cela avec des marges qui resteront modestes par rapport à ce qui se fait habituellement.

 

Contrairement à ce que beaucoup d’oenothèques ont fait ces dernières années, ici, les producteurs ne paient pas leurs casiers. Les prix sont donc un plus élevés que ceux pratiqués à la cave. Enfin, pas toujours. « La marge est fixe, mais le prix de la bouteille dépend des conditions que nous fait le producteur. » Autrement dit, c’est le client qui profite d’abord d’éventuels rabais consentis par la cave.

La nouvelle oenothèque est ouverte tous les jours de 6h à 22h. Mais si vous voulez profiter des conseils d’un spécialiste, il faudra passer entre 10h et 13h ou entre 16h30 et 20h30. Tous les vins proposés peuvent aussi être acquis à l’emporter.

De nombreux crus au verre proposés

De nombreux crus au verre proposés

Tags:

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire