Verticale de classe chez Gérald Besse

Un grand moment de plaisir hier soir pour une exceptionnelle dégustation verticale de Syrah, chez Gérald, Patricia et Sarah Besse aux Rappes, au-dessus de Martigny. Vingt-et-un millésime, entre 2015 et 1993, qui ont apporté une éclatante confirmation: la Syrah se plaît dans le terroir cultivé par la famille Besse qui sait en tirer le meilleur.

Plutôt que de  vous faire le bilan de chacune de ces bouteilles, je vous propose une synthèse générale: chez Gérald Besse, la Syrah est à l’évidence caractérisée par une magnifique fraîcheur, une grande tenue, des tanins solides mais élégants, une grande et belle maîtrise de l’élevage sous bois et de magnifiques robes. A part deux millésimes anciens plus « fatigués », ces constats pourraient décrire chacun des vins dégustés, à des degrés légèrement divers, en fonction des caractéristiques des millésimes. Bien évidemment, la gamme aromatique se modifie avec l’âge, passant d’une dominante de fruits noirs – et parfois rouges – à des arômes tertiaires comme le tabac, la réglisse ou l’humus… Toujours avec un soutien épicé fort agréable.

Quelques petits coups de coeur: 2010, 2008, 2003 et 2000. Quant à la Syrah les Serpentines 2015, actuellement en vente, c’est une Syrah puissante, épicée, marquée par des fruits noirs dominant et légèrement fumée, avec des tanins fermes et une belle fraîcheur. Toutes les caractéristiques d’un grand vin qui profitera à coup sûr de quelques années de vie en bouteille avant de réjouir vos papilles.

Merci à la famille Besse dont on a pu mesurer récemment l’étendue du talent à l’occasion d’une dégustation complète du millésime marquant l’inauguration de ses nouvelles installations. Car Gérald, Sarah et leur équipe disposent désormais d’un instrument de travail à la pointe de la technologie et apte à mettre en valeur le superbe patrimoine viticole de l’entreprise.

 

About Paul Vetter

Journaliste professionnel, Paul Vetter a longtemps travaillé comme spécialiste vin et viticulture pour des médias valaisans. Ayant décidé de se consacrer à d'autres activités, il continue à suivre attentivement les vins du Valais et la politique vitivinicole menée dans le canton. Il vous rend en compte en toute liberté.
No comments yet.

Laisser un commentaire