La sélection du Chef

Cornalin Cuvée des Empereurs 2011

Cave la Romaine à Flanthey

Cette semaine, le choix de Jacques Bovier, patron et Chef de la Sitterie à Sion

 

 

 

 

 

Le choix du vin
Ce Cornalin 2011 se présente dans une robe d’un rouge intense. Au nez, il est marqué par les fruits noirs : cerise, griotte, mûre. A la prise en bouche, j’apprécie la trame veloutée, les notes de fruits noirs, les tannins présents mais agréablement fondus. J’aime aussi sa finale charnue et finement épicée.

Je travaille depuis longtemps avec Joël Briguet. Pour moi, c’est LE vigneron valaisan par essence. Avec toutes les qualités d’un homme de la terre : sincérité, humilité, soleil et poignée de main. Lui, l’homme de la terre, qui suit la vigne au jour le jour, a su s’attacher un jeune œnologue, Vincent Tenud, qui apporte toute sa finesse à la vinification. Ils forment une très belle équipe. Authenticité et finesse, leurs vins et ce Cornalin en particulier, racontent cette collaboration et cette amitié.

Joël Briguet, authentique, comme ses vins

 

L’accord parfait

J’aime bien proposer le Cornalin Cuvée des Empereurs 2011 avec Le Wellington de mignon de veau de Romandie aux truffes du Jura, risotto d’orge au parfum de bacon. C’est le mariage idéal. La viande est délicate mais la truffe soutient bien le plat. Un bel équilibre avec le Cornalin.

On peut aussi imaginer La côte de porc fermier du pays, endives au lait d’amandes, jus au genièvre. Un plat à l’ancienne que ce beau Cornalin à la fois fin et charnu accompagne à merveille. Ce Cornalin est un vin qui, de manière générale, appréciera les viandes blanches et la volaille.

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques Bovier mitonne de petits plats avec amour depuis plus de trois décennies. Son apprentissage a été effectué à l’Hôtel Continental à Sion, sous la direction de Claude Zufferey. Il a parfait sa formation au Badrutts Palace de St-Moritz avec de rejoindre Gérard Rabaey au Pont-de-Brent. Il œuvre ensuite à l’Hôtel Olden de Gstaad. Il revient en Valais en 1993 et reprend l’établissement familial, le Buffet de la Gare de St-Léonard, durant 10 ans. Depuis 2004, il est établi à la Sitterie, à Sion. Une table très courue, notée 15 points GaultMillau et Bib gourmand du Michelin. Jacques Bovier est aussi membre d’honneur des Jeunes restaurateurs d’Europe. 


About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire