La Sélection du Chef

Absinthe Larusée Bleue

N. Nyfeler et J.-P Candaux

Larusee_Aurum_Ad

duo

 

 

 

 

 

 

 

Le choix de la bouteille

Curieux de nature, et désireux de déguster de nouveaux produits , d’autant plus si ils sont fabriqués en Suisse, par des passionnés, j’ai eu le bonheur de découvrir il y a quelques mois une toute jeune Absinthe. Elaborée dans le canton de Neuchatel, à Fenin, Larusée joue la carte de l’artisanal. Petites productions, embouteillage à la main, packaging haut de gamme et produit d’exception. Et le tout en famille !

Déclinée en deux variantes, la bleue tirant à 55%  est très fine en bouche, avec de légères notes d’anis étoilé se mêlant aux saveurs de grande et petite absinthe.

La verte, à 65%, colorée naturellement par macération, est réserve a une clientèle plus avertie. Les saveurs sont plus marquées, et relevées par une légère amertume au final

Une version de la Bleue , enrichie de paillettes d’or existait, mais n’est plus disponible . Seuls quelques privilégiés ont pu en avoir..

A préciser encore, Larusée vient de se voir décerner la médaille d’argent aux Absinthe Masters de Londres 2013. Chapeau les gars.

 

L’accord parfait

Accorder un apéritif anisé avec un plat n’est certainement pas des plus facile. Je le sers actuellement dans mon restaurant avec une gelée de homard breton à la livèche accompagnée d’une glace à l’absinthe.

Un accord plus simple consisterait à servir une déclinaison de tapas de la mer avec ceci. Quelques moules flambées à l’anis , petits tronçons de rougets en escabèche, akras de morues ou autre.

Le tout étant de doser convenablement son absinthe. Soit une dose d’absinthe pour 2 à trois volumes d’eau très fraiche . Préférez 3 volumes et pas de glaçons, afin de profiter au maximum des arômes.

Un accord met / boissons pour semer le trouble………

www.larusee.com

 

Photos: Lindaphoto

Photos: Lindaphoto

 

Cette semaine, le choix de Damien Germanier, Chef du Restaurant du Botza à Vétroz. Damien Germanier fait partie des « Jeunes restaurateurs d’Europe », 16 point GaultMillau et Promu romand 2012.

A noter que Damien Germanier va bientôt déménager pour ouvrir un nouvel établissement dans la capitale. Dès le 13 août, on le retrouvera donc au Restaurant Damien Germanier, Rue du Scex 33 à Sion. 

 

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire