Un joli diolinoir

J’avoue que j’ai une préférence pour les cépages autochtones –  cornalin, humagne rouge – ou les traditionnels comme la syrah, le merlot  ou le pinot noir.  Mais il faut bien avouer que le diolinoir permet de réaliser quelques belles cuvées. Pas étonnant que le Valais, déjà si riche en variétés, en ait planté plus de 90 hectares dans son vignoble.

Diolinoir 2009

Diolinoir 2009

 

J’ai dégusté hier le millésime 2009 de la Cave Rives du Bisse à Ardon. Un joli vin, tant par sa robe sombre et étincelante que par son nez très expressif, où les baies noires dominent. Un fruité que l’on retrouve dans une bouche ronde et bien charpentée, avec des tannins fort élégants. Mûre, cerise noire, myrtille, une touche de fraise mûre aussi. La palette gustative est riche et le vin s’améliore après un temps d’ouverture. Testé sur deux repas, et agréablement surpris tant avec un filet d’agneau qu’avec un plateau de fromage.

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur le diolinoir: voir la ronde des cépages qui lui est consacrée.

Et le lien de la deuxième page de cette ronde des cépages.

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire