La Maison des Cornalins

Le 29 août, Flanthey inaugurera sa maison des Cornalins. Que dis-je, sa maison, son château, puisque c’est ainsi qu’on désigne cette antique bâtisse, résidence d’été des seigneurs de Granges, érigée en 1221. Une construction richement décorée au XVIe siècle par des peintures murales et devenue propriété de la commune de Lens en 1973.

Lorsqu’il s’est agi de trouver une nouvelle mission au Château de Vaas, à l’abandon depuis des décennies, les autorités communales n’ont pas eu à chercher bien loin. Placé au cœur d’un vignoble considéré par les professionnels de la région comme le berceau du Rouge du Pays, baptisé Cornalin dès 1972, le bâtiment lui sera dédié.

Huit ans d’efforts

Depuis huit ans, l’Association des Amis du Château de Vaas s’est activée pour établir un projet et réunir son financement. Un projet qui touche à son terme en cette fin d’été. « Il a fallu trouver près de deux millions pour les rénovations de ce bâtiment classé monument historique et pour son aménagement intérieur », explique Pierre-Paul Nanchen, le président de l’Association. Mission accomplie grâce notamment au soutien des pouvoir publics – Confédération, Canton et Communes du Haut-Plateau, à la Loterie Romande et à quelques fondations régionales.

 

Des inscriptions attestent de l'âge vénérable du Château de Vaas

Des inscriptions attestent de l’âge vénérable du Château de Vaas

Oenothèque régionale

La maison des Cornalins aura plusieurs missions. La dégustation, d’abord. Une quinzaine d’encaveurs établis dans les six communes du Haut-Plateau seront présents avec différents vins de leur production. « Huit crus ouverts de deux encaveurs seront proposés selon un tournus régulier. On y incluera aussi des Cornalins provenant d’autres producteurs du canton », précise Pierre-Paul Nanchen. Des vins que les clients pourront aussi acheter sur place. Ce lieu de dégustation sera ouvert du jeudi au dimanche. De 16h à 21h les jeudis et vendredis, et de 11h à 21h durant le week-end.

L'antique bâtisse dédiée aux Cornalins

L’antique bâtisse dédiée aux Cornalins

Lieu de culture

Les étages supérieurs de la bâtisse seront dédiés au Cornalin comme sujet d’étude. Pas un musée, non, plutôt une exposition évolutive et interactive. On y traitera de la culture du Cornalin, des recherches menées sur ce cépage, de son histoire aussi. « Pour l’ouverture officielle, nous aurons déjà une partie de l’exposition. Mais ce pan du projet devrait être parachevée l’an prochain », relève le président de l’Association qui doit encore pour ce faire trouver quelques ressources financières.

Le sous-sol du bâtiment est lui aussi exploité. Une petite cuisine et une salle permettront notamment de se restaurer. « Cette salle pouvant accueillir une quarantaine de personnes pourra aussi servir de lieu de réunion ou de salle de conférence », conclut Pierre-Paul Nanchen qui se réjouit de voir enfin le Château de Vaas prêt à entamer une nouvelle vie.

Texte écrit pour le journal Sixième Dimension

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire