IVV: Paulan Roux démissionne

Depuis sa nomination comme président du comité de l’IVV en mars 2011, Monsieur Paul-André Roux défend avec beaucoup d’énergie, de passion et de cœur l’intérêt de la branche viti-vinicole valaisanne. Il y a de cela quelques mois, suite aux affaires qui secouent le monde viticole suisse, la charge de travail liée au poste de président de l’IVV a considérablement augmenté. Dans ces conditions et circonstances exceptionnelles, Monsieur Roux ne dispose plus des ressources nécessaires en terme notamment de temps pour assumer cette fonction. En conséquence, le comité de l’IVV a été informé par Monsieur Paul-André Roux, de sa décision de démissionner de son poste de président avec effet au 31 août 2014. Monsieur Roux a souhaité être libéré de ses tâches de représentation, notamment en relation avec les médias, avec effet immédiat. Le comité comprend, regrette et accepte sa décision en le remerciant très sincèrement pour l’ensemble du travail accompli depuis 3 ans avec sérieux et efficacité.

Le président de l'IVV, Paulan Roux

Le président démissionnaire de l’IVV, Paulan Roux

Monsieur Roux a amené à l’IVV un esprit très constructif, il a initié la réflexion sur une nouvelle stratégie pour la branche par le projet Viti horizon 2020. Monsieur Roux reste un fervent défenseur des vins du Valais. Le comité de l’IVV s’est organisé pour accomplir au mieux sa mission et pour permettre à la direction et au personnel de l’Interprofession d’assurer les tâches ordinaires dans les meilleures conditions. Ce mode de fonctionnement permettra de maintenir la qualité des prestations de l’Interprofession à son niveau actuel, de préserver l’organisme des turbulences que connaît aujourd’hui la branche et surtout de poursuivre sa réflexion sur la stratégie Viti horizon 2020, travail extrêmement important pour un avenir serein et lumineux pour les vins du Valais. L’Interprofession de la Vigne et du Vin est et restera la digne représentante de la toute grande majorité des acteurs de la branche qui font un travail remarquable tant à la vigne, à la cave, qu’auprès de leurs clients. Qui mettent tout le sérieux, le respect et leur cœur pour offrir aux amateurs de vin un produit de très grande qualité. Ils sont les principales victimes des personnes mal intentionnées envers la branche et envers leurs AOC. L’IVV compte bien s’engager pleinement pour défendre les intérêts de ses membres.

Yvan Aymon, nouveau porte-parole de l'IVV

Yvan Aymon, nouveau porte-parole de l’IVV

C’est dans cet esprit que le comité de l’IVV a choisi de poursuivre sur la ligne de communication engagée avec succès par son président, Monsieur Roux. Pour ce faire, le comité s’est choisi un porte-parole qui se tient à disposition des médias pour faire entendre la voix des professionnels de la branche. Cette mission a été confiée à Monsieur Yvan Aymon qui œuvre déjà au sein du comité de l’IVV comme cheville ouvrière de la stratégie Viti horizon 2020. Toutes les conditions sont réunies pour que la branche viti-vinicole valaisanne soit valablement défendue par son Interprofession et pour que les intérêts des vins valaisans soient préservés. (communiqué de presse de l’IVV)

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire